HIVER 2011

Après le cockpit l'an dernier, je m'attaque au pont avant et au toit du rouf. Je sens du mou sous le pied. C'est bien pourri.
  • Goulmédec sous la neige
    Goulmédec sous la neige
  • Cette fois il faut bâcher haut pour travailler sur le pont
    Cette fois il faut bâcher haut pour travailler sur le pont
  • Le pont avant est bien pourri
    Le pont avant est bien pourri
  • Le pont avant et entièrement défoncé, les barrots sont sains.
    Le pont avant et entièrement défoncé, les barrots sont sains.
  • Le toit du rouf n'est pas si sain, je suis contraint de défoncer la partie tribord
    Le toit du rouf n'est pas si sain, je suis contraint de défoncer la partie tribord
  • Tribord défoncé, sur le reste j'ai enlevé une couche.
    Tribord défoncé, sur le reste j'ai enlevé une couche.
  • Nouveau pont en 2 couches de 5mm
    Nouveau pont en 2 couches de 5mm
  • Repérage des lignes de vis
    Repérage des lignes de vis
  • Pont avant collé + première couche toit du rouf
    Pont avant collé + première couche toit du rouf
  • Collage 2ème couche CP 5mm mais température trop basse
    Collage 2ème couche CP 5mm mais température trop basse
  • Il faut donc chauffer
    Il faut donc chauffer
  • Tentative de rainurage
    Tentative de rainurage
  • J'opte finalement pour les joncs, teinture et G4
    J'opte finalement pour les joncs, teinture et G4
  • Et voilà les joncs posés
    Et voilà les joncs posés
  • Dérive grenaillée, métallisée et repeinte
    Dérive grenaillée, métallisée et repeinte

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×